Nicolas Fenouillat et Bruno Persat au Palais de Tokyo

Mercredi dernier a eu lieu la performance GOO par Nicolas Fenouillat et Bruno Persat au Palais de Tokyo. Lorsque l’on regarde les œuvres de Nicolas qui s’intéressent à la musique et en particulier à la batterie, on entends le son sans même qu’il soit là. En tant que spectateur, on se retrouve l’eau à la bouche. Donc, quand il fait une performance, c’est l’occasion de ressentir les vibrations autrement que visuellement.

A notre arrivée, on nous distribue des boules Quiès et un ballon à gonfler et à placer entre les mains ou sous le pull près du ventre. Beau stratagème pour ressentir les vibrations. Un léger son aiguë incite à insérer les boules dans les oreilles immédiatement.
La performance commence et fait vibrer les ballons.

Aucune photos ni vidéos ne pourront retranscrire la sensation vécue, la documentation ne vous permettra que d’en avoir un aperçu ou une idée. La prochaine fois vous viendrez pour vous en faire un idée. Ce type d’évènement est l’un des rares qui possède encore les caractéristiques intrinsèques et la magie de l’éphémère.
Lorsque les 45 minutes et 27 secondes sont écoulées, les bouts des doigts sont réchauffés et la sensation y est accrochée. Les oreilles ont subi un choc et tout le corps a ressenti les ondes.

Nicolas Fenouillat avait fait une performance au printemps dernier à l’occasion de la sortie de KSAT#4

Last Wednesday took place the performance GOO by Nicolas Fenouillat and Bruno Persat at the Palais de Tokyo in Paris. When we watch Nicolas’ pieces, that focus mostly on sound and drums, we can hear the sound without it being actually here so that we feel like we want more. So, when he realizes a performance, it’s the occasion to feel the vibrations for real and not only visually.
When we arrived, someone handed us some earplugs and a balloon to blow up and to place between our hands or under our pullover and close to your belly. Great strategy to feel the vibrations. A slightly and acute sound suggested us to wear the earplugs immediately. The performance started and the ballons began to vibrate.

No photos or videos could convey the sensation we felt, the documentation will only allow you to have an overview or an idea of it. Next time you should come to check it out for real. This type of event was really able to show the real characteristics of a sort of ephemeral magic.

When the 45 minutes and 27 seconds were up, the top of the fingers were all warmed up and the feeling was stuck on it. Ears were still in choc and the whole body felt the waves.
Nicolas Fenouillat made a performance last spring for the release of KSAT#4