Ron Mueck à la Fondation Cartier : une belle idée d’expo pour un jour férié

RonMueck

  « Il est interdit de prendre des photos mademoiselle ! ».  Mais pourtant ils sont si photogéniques ces petits vieux ! A leurs pieds, 5 personnes les encerclent et les dessinent. Ce sont les modèles vivants parfaits, ils font le double d’une taille humaine et sont inertes. 

Nous sommes à la fondation Cartier pour l’exposition de l’artiste australien Ron Mueck. Les sculptures sont toujours d’un réalisme époustouflant. L’échelle n’est jamais la bonne et nous positionne dès le départ. La technique impressionne, la ressemblance est troublante. C’est un nouveau jeu des 7 erreurs. Le public cherche à s’approcher le plus près possible pour voir le moindre poil.

Face à chacune des 9 sculptures présentées à la Fondation Cartier je ressens de l’empathie et beaucoup de tendresse. C’est le point commun qui pour moi les rassembles. Ce sentiment est d’autant plus amplifié que le lieu d’exposition est vaste, vide et froid.

//
« It’s forbidden to take pictures Miss! ». But these cute giant oldies are so photogenic ! Next to their feet, 5 persons are surrounding them and drawing them. They are perfect simili-live drawing models, they are twice a human size and motionless.

We are at the Fondation Cartier for the exhibition of the australian artist Ron Mueck. The sculptures are always done with an outstanding realism. The scale is never the real one and it let us know where to stand from the beginning. The technic is impressive, the ressemblance is arousing. It’s a new game of the 7 errors. The public is trying to get as close as possible to seek for every single hair.

In front of each one of those 9 sculptures presented in the Fondation Cartier, I feel empathy and a lot of tenderness. It’s the common point that put them together for me. This feeling is amplified by the location that’s so big, empty and cold.

J’ai été troublée de n’être pas guidée dans ma découverte des œuvres au départ puis après réflexion je trouve que ça reste assez fidèle à Ron Mueck, cet homme qui n’accorde pas d’interview pour laisser son travail parler de lui même. Tout au long de l’exposition, il est silencieux et laisse l’imaginaire des gens vagabonder. Dans l’équipe de KSAT on est très intéressées par le processus de création, alors c’était superbe de voir ce film qui montre la création de pièces dans l’atelier de Ron Mueck. Film sans interview, très reposant et intéressant même si quelques secrets de la création restent quand même bien gardés.

En fouinant un peu plus j’ai découvert un autre artiste australien Sam Jinks qui s’adonne également à la création de sculptures hyper réalistes un poil moins tendres que celle de Ron cependant. C’est intéressant de mettre leurs œuvres en parallèle, ça permet d’en faire ressortir d’autant plus leurs identités.

Belle exposition à voir si vous avez une demi heure et 10 euros. Si vous dessinez, munissez vous d’un carnet, c’est un tarif idéal pour une séance de modèle simili-vivant !

//

At first, it was disturbing not to be guided in my discovery of the different sculptures, but then, after thinking about it I think it’s quite true to Ron Mueck, this man that doesn’t give any interview to let his work speak for itself. All along the exhibition, he is silent and let the imaginary of people walk around the pieces. In the KSAT team, we are very interested by the creative process, so it was great to see this movie that shows the creation of the pieces in Ron Mueck’s studio. A movie with no interview, very relaxing and interesting even though some secrets of the making are kept hidden.

By digging a bit, I discovered another australian artist Sam Jinks that also create hyper realistic sculptures that are a bit less tender than Ron Mueck’s are. It’s interesting to make a parallel between the two artists’s work, it alows us to highlight each one’s identity even more clearly.

Great exhibition to see if you have half an hour and 10 euros. If you draw, take a sketchbook, it’s an ideal price for a simili-live-drawing class!

Sculpture by Sam Jinks
Sculpture by Sam Jinks

———————————–

———————————–

Ron Mueck à la Fondation Cartier du 16 Avril au 23 Septembre – Fondation Cartier – 261 Bd Raspail – 75014 Paris – Tous les jours, sauf le lundi, de 11h à 20h – Nocturne le mardi jusqu´à 22h – Ouvert les 1, 8, 9 et 20 mai. – Droit d´entrée : 9,50 euros – Tarif réduit : 6,50 euros (étudiants, moins de 25 ans, carte Senior, Amis des Musées, demandeurs d´emploi).